yaourt fait maison
Conseils

Yaourt industriel et yaourt maison : lequel choisir ?

Posted on

Faisant partie des produits laitiers préférés des Français, le yaourt est présent dans le commerce sous diverses variétés. Originaire de la Mésopotamie, il fut d’abord une recette traditionnelle de dessert préparé en collation ou en fin de repas avant d’être popularisé et industrialisé. Riche en bactéries lactiques et en protéines animales, le yaourt procure du plaisir en bouche avec sa texture onctueuse et sa saveur douce. Aujourd’hui, coexistent donc deux types de fabrique : le « fait maison » et le « produit manufacturé ». Force est de constater que le yaourt industriel et le yaourt maison ont chacun leurs atouts et leurs inconvénients. Alors lequel choisir ? Mis à part leurs valeurs nutritionnelles, faisons un comparatif réel de ces deux produits.

Les valeurs nutritionnelles du yaourt

Le yaourt est la meilleure source de calcium et de vitamines pour le corps. De plus, il participe à la bonne santé de l’intestin. En consommant un yaourt de 100g, une personne procure à son organisme environ 4,5 g de protéines, 0,25g de vitamine B2, 0,3μg de vitamine B12, 167 mg de calcium, 220 mg de potassium, 0,1 mg de cuivre et 0,39 mg. Toutefois, les bienfaits du yaourt ne se résument pas à ces chiffres. En comparant le yaourt maison avec le yaourt industriel, leurs avantages et leurs inconvénients se dégagent mieux.

Yaourt industriel et le yaourt maison : le comparatif

Comparé au yaourt industriel, les avantages des yaourts maison sont beaucoup plus nombreux. Tout d’abord, une recette maison n’a plus besoin d’être certifié sain et bio, car le yaourt sera préparé avec des ingrédients de qualité. Le fait maison garantit aussi un yaourt sans apports chimiques tels que des édulcorants ou des conservateurs. Une recette maison ouvre aussi à une infinité d’inspirations pour enrichir le goût et le contenu du yaourt. Il est possible de varier les fruits et même le type de lait pour sa préparation. Si les yaourts dans le commerce sont pour la plupart, faits à base de lait de vache, on peut en revanche utiliser du lait de brebis et du lait de chèvre dans la recette maison. Il convient aussi de noter que la préparation du yaourt maison permet d’économiser quelques euros sachant qu’un litre de lait permet de réaliser jusqu’à pots de yaourt et que certaines marques de yaourt abusent sur le prix de leurs produits grâce à des arguments commerciaux qui ne sont pas toujours vérifiés. Quoi qu’il en soit, le yaourt industriel marque des points en matière de conservation. En effet, si celui-ci se conserve plus longtemps, le yaourt maison doit être consommé au plus tard 15 jours après sa préparation et surtout, en tâchant de toujours le garder au frais.

Comment bien choisir son yaourt ?

Si vous choisissez de consommer du yaourt industriel, prenez le temps de bien lire l’emballage. Contrairement au yaourt maison, le yaourt industriel existe en plusieurs variétés, mais la qualité reste variable. Par exemple, les yaourts thermisés et UHT ont déjà subi un processus de traitement à la chaleur, ce procédé étant utilisé pour une meilleure conservation du produit. Cependant, cela a un revers puisque les bactéries lactiques ont été détruites durant le traitement. Ce qui veut dire que ce type de yaourt n’apporte aucune ressource pour la flore intestinale. Les yaourts sucrés ou aromatisés sont moins hygiéniques, du fait de leurs apports en sucres et en additifs alimentaires. Mieux vaut donc privilégier les yaourts natures et consommer moins de yaourts parfumés. Il existe aussi des yaourts qui ont été élaborés pour les personnes allergiques au lactose ou qui suivent au contraire une cure en probiotiques. Dans tous les cas, fabriquer soi-même son yaourt à la maison est justifiée, car nous contrôlons le contenu du pot.